f1g2a3s4b5

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2014

Rosaire pour le Roy et le Royaume de France

Si vous aussi vous aimez prier le Rosaire, ou depuis trop longtemps coupé de nos racines chrétiennes, vous souhaitez simplement le (re)découvrir. Nous vous invitons à venir sur les hauteurs de la colline de Sion-Vaudémont, méditer avec nous samedi 8 novembre 2014, un Rosaire pour le Roy et le Royaume de France.

rosaire.jpg

Renseignements : ro.beaudricourt@sfr.fr

05/01/2013

Rappel : réunion du Cercle Robert de Baudricourt

La prochaine réunion de formation du Cercle Robert de Baudricourt se tiendra à 16h00 le samedi 12 janvier 2013, à Nancy (54 000).

 

 

baudricourt.gif


Renseignements et réservations au : 03 83 81 00 29 / 06 46 77 66 85

par courrier internet : ro.beaudricourt@sfr.fr

20/08/2012

Réunion du Cercle Robert de Baudricourt

La prochaine réunion de formation du Cercle Robert de Baudricourt se tiendra à 16h00 le samedi 08 septembre 2012, à Nancy (54 000).

 

 

Renseignements et réservations au : 03 83 81 00 29 / 06 46 77 66 85

par courrier internet : ro.beaudricourt@sfr.fr

08/11/2011

La naissance de Sainte Jeanne d'Arc célébrée l'an prochain à Domrémy sans les légitimistes !

basiliqueSuite à l'appel aux bénévoles lancé sur le site Eglise Catholiques des Vosges :

http://www.catholique-vosges.fr/spip.php?page=article-dom...

Président et secrétaire général du Cercle Robert de Baudricourt se sont rendus à la Basilique de Domrémy-la-pucelle (salle Saint-Michel) le lundi 07 novembre 2011, pour participer à la réunion de préparation dans le cadre de l'organisation des fêtes du 600ème anniversaire de la naissance de Sainte Jeanne d'Arc.

La réunion entamée, l'Abbé Lambert a demandé à Messieurs Reny et Miller dirigeants du Cercle, de présenter brièvement leur association légitimiste ainsi que leur motivation dans le cadre de ces journées de commémoration. Sur le premier point, nous avons rappelé tout d'abord la mission de Sainte Jeanne d'Arc mandatée par le ciel, qui consista essentiellement à conduire le dauphin à Reims pour qu'il prenne le Royaume de France en commande selon la volonté de « Messire ». Et que par conséquent l'objectif principal des légitimistes aujourd'hui, est de transmettre aux jeunes générations la tradition résultant de ce précieux héritage. Sur le deuxième point, dans le soucis d'apporter notre soutien et notre contribution bénévole à ces journées. Nous avons proposé à l'organisateur de cette réunion de disposer d'un stand visant à faire connaître le combat mené par la pucelle d'Orléans au service du trône et de l'autel, ainsi que notre amour pour l'histoire de France à travers les articles disponibles dans la boutique de notre Cercle.

En opposition à nos arguments, Monsieur l'Abbé nous a rappelé l'histoire de France contée par Michelet...! L'aspect strictement religieux et spirituel de ces fêtes a été avancé, oubliant pour le coup un peu vite qu'ateliers et conférences (conférences d'ailleurs dont nous pouvons déjà nous interroger sur l'orientation historique du contenu) sont déjà prévus au programme...

blasonIl nous est apparu que la partie était déjà jouée avant notre arrivée, l'assistance visiblement hostile et préparée s'est « démocratiquement » prononcée contre notre participation. Vous êtes nombreux sur nos pages à nous soutenir, n'hésitez pas transmettre votre avis via le site internet dédié à cette manifestation. Merci d'avance pour votre soutien.

 

Reny_F

16/08/2011

Le Cercle Robert de Baudricourt fait sa rentrée

La prochaine réunion du Cercle Robert de Baudricourt se tiendra à 16h00 le samedi 10 septembre 2011, à Pont à Mousson (54 700).

 

 

 

Renseignements et réservations au : 03 83 81 00 29 / 06  46 77 66 85

par courrier internet : ro.beaudricourt@sfr.fr 

 

22/07/2011

Une "Saine colère".

Le Christ chasse les marchands du templeSi nous sommes encore hélas bien loin d'entreprendre une croisade politique sérieuse, en raison du fait des compromissions d'un nombre important de Français qui refusent la royauté légitime et préfèrent se corrompre avec les idéologies révolutionnaires (nationalisme - libéralisme - socialisme - bonapartisme - orléanisme - républicanisme !!). Notre devoir, à nous Légitimistes, est de toucher les consciences et de faire, à notre échelle ce que nous pouvons pour le triomphe de la Tradition et de la vérité politique Française.

Ce qui m'amène à vous parler dans cette nouvelle note de ce spectacle injurieux, intitulé "Golgota Pic Nic", prévu à l'affiche dans un Théâtre Parisien pour la fin de cette année.

Loin de pratiquer la stratégie de la "rage de dents", en raison qu'elle a échoué lorsque les catholiques étaient majoritaires, que celle-ci fixe l'attention sur un sacrilège, nous accoutume à tous les autres et épuise les derniers combattants. Le militant légitimiste afin d'utiliser son intelligence à bon escient, trouvera toujours plus judicieux de s'attaquer à la cause de ce qui cherche à nuire à notre Religion, plutôt que de concentrer toute son énergie à lutter contre UN seul des innombrables méfaits de la république...!

Voici donc le moment opportun de faire ici un bref rappel historique, concernant directement le sujet qui nous préoccupe.

Ce n'est qu'à partir de la Révolution française que Dieu et la notion de blasphème contre Lui a été évacué du droit. Les événements qui survinrent en 1789 en France représentent le passage, par l’effet d’une fracture violente et radicale, entre un monde fondé sur des valeurs sacrées, et un autre livré et dominé par des puissances occultes auxquelles nous restons à présent prisonniers et asservis. La Révolution, maçonnique dans son essence, est une révolte contre l’ordre naturel et surnaturel établi par Dieu.

En 1789, les articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, supprimèrent la notion de blasphème du droit français. Mais celle-ci fut heureusement rétablie sous la Restauration de 1815, pour éviter que puisse se reproduire les actes assassins commis pendant la période de la Terreur. Une loi sur le sacrilège fut donc étudiée et envisagée, puis enfin appliquée en janvier 1825.

Sans grande surprise la loi interdisant le blasphème est à nouveau abrogée dans les années 1830, au moment même de l'usurpation du trône par Louis Philippe d'Orléans... Puis enfin sera supprimée définitivement du droit français par la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

Voilà d'où viennent donc ces innombrables blasphèmes, fruits de la société actuelle "super évoluée" ou la notion des droits de Dieu a complètement été effacé, pour qu'une pièce de théâtre puisse cracher son venin contre la Religion Catholique en toute impunité. Alors que pendant des siècles dans la France Catholique et Royale le blasphème était sévèrement puni par les tribunaux.

Pour supprimer les innombrables méfaits de ce système pervers et sans valeurs, dans l'ordre politique, il serait plus utile de commencer par apprendre et à faire connaître la monarchie légitime. A la suite de quoi un jour, la mise en pratique d'activités purement "chouannes" apparaîtra comme une nécessité à une minorité suffisante de Français pour renverser la table, et rétablir le vrai droit Royal... Un Catholique n'a pas d'autres choix que de l'entrevoir...

D'ailleurs Notre-Seigneur s'est aussi irrité et a brandi le fouet dans le Temple pour chasser les marchands qui insultaient Dieu par leurs trafics. Par là, Il nous a montré qu'il existe une "saine colère" !

 

Reny_ F

07/06/2011

Rappel : Réunion du Cercle Robert de Baudricourt

La prochaine réunion du Cercle Robert de Baudricourt se tiendra à 16h00 le samedi 11 juin 2011, à Pont à Mousson (54 700).

 

 

 

Renseignements et réservations au : 03 83 81 00 29 / 06  46 77 66 85

par courrier internet : ro.beaudricourt@sfr.fr 

20/05/2011

Réunion du Cercle Robert de Baudricourt

La prochaine réunion du Cercle Robert de Baudricourt se tiendra à 16h00 le samedi 11 juin 2011, à Pont à Mousson (54 700).

 

 

 

Renseignements et réservations au : 03 83 81 00 29 / 06  46 77 66 85

par courrier internet : ro.beaudricourt@sfr.fr 

17/04/2011

Rappel : Réunion du Cercle Robert de Baudricourt

La prochaine réunion du Cercle Robert de Baudricourt se tiendra à 16h00 le samedi 23 avril 2011, à Pont à Mousson (54 700).

 

 

 

Renseignements et réservations au : 03 83 81 00 29 / 06  46 77 66 85

par courrier internet : ro.beaudricourt@sfr.fr 

14/01/2011

Sortons de la matrice européenne !

euro.jpgLa polémique au sujet de l’agenda édité par la Commission européenne à destination des élèves de l’Union européenne bat son plein en Occident. « Tout le monde en parle », comme le titre d’une célèbre émission... Diffusé à plus de 3 millions d’exemplaires, cet agenda mentionne les fêtes musulmanes, hindoues, sikhs, juives, etc. à l’exception des fêtes chrétiennes bien évidemment... Pour nous qui sommes dans la lumière, il est particulièrement difficile de nous étonner de cette nouvelle violence mondialiste faite à l’égard de notre religion.

Le reste de la France et de l’Europe semble découvrir la nouvelle avec stupéfaction, indignation, horreur et inquiétude. On hurle au scandale, voilà donc une bonne occasion pour nos républicains « conservateurs » de se manifester et de monter au « front ». Alors que le reste du temps ils ne font que pactiser avec ceux qu’ils prétendent aujourd’hui combattre... Voilà venu le temps des « déclarations médiatiques »,  « des pétitions », et de la stratégie de la « récupération politique ». Les Français (pensant toujours bien faire) se laissent piéger et s’associent immédiatement sans se poser plus de questions avec les collaborateurs des agents de notre propre disparition (Méditez bien cette dernière phrase, elle est importante !).

Nous pouvons d’ores et déjà le prédire, sans prendre trop de risques. Tout cela finira comme d’habitude par un marchandage démocratique honteux, dans lequel sera sacrifié une fois encore, une partie non négligeable de notre identité au profit de celle des autres. A croire que le système tape plus fort dès le départ, pour accorder ensuite aux « démocrates contestataires » quelques miettes dont ces derniers ne manqueront pas de se satisfaire (sic) !

Impossible dans ce cadre démocratique de viser la restauration de l’ordre social chrétien. Il manque à ceux qui veulent vraiment faire quelque chose pour la France cette lumière surnaturelle et spécifique qu’est le véritable esprit du catholicisme. Cette cécité intellectuelle étant le péché de tous les naturalistes, châtiment de l’orgueil. On ne peut admirer profondément l’Eglise Catholique, lutter contre ses ennemis avec efficacité, sans savoir que cet ordre Chrétien est l’effet d’une action surnaturelle.

Voilà la raison profonde des échecs répétés par ceux qui veulent défendre une certaine idée de la France, de ceux qui veulent utiliser la religion comme un « simple accessoire » de notre identité.  Accessoire que l’on pourrait brandir quand ça nous plaît ou simplement quand le besoin s’en fait sentir - le reste du temps se laissant aller à des choses secondaires, matérielles et superficielles. Cette attitude contraire vient de leur fausse vision du réel, essentiellement parce qu’ils oublient que la France est avant tout une création de Dieu, et que la république (le contraire de la France) ne peut être combattue qu’avec une authentique Contre-Révolution visant à restaurer l’ordre social chrétien.


Ainsi les « catholiques républicains » (contresens et mariage impossible) se dépensent donc inutilement à répondre à nos ennemis sur leur propre terrain. Folies dont les conséquences sont fatales ! Que d’efforts, que de sacrifices, pour récolter une série renouvelée d’échecs de plus en plus graves. Il faut bien le dire, car c’est d'un constat qu'il s'agit, les Français ont perdu ledlr.jpg sens du vrai combat contre-révolutionnaire, parce qu’ils n’ont plus le sens du surnaturel. Ils ne savent plus que s’il faut combattre, certes, c’est cependant « Dieu qui donne la victoire » ! Le retour au réel, et le vrai combat pour la France passe obligatoirement par une pratique plus rigoureuse et traditionnelle de notre religion, doublée d’un attachement sans équivoque à la légitimité naturelle.

 

      Reny.F