f1g2a3s4b5

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2022

31 juillet 1914 : Naissance de l'acteur français Louis de Funès ⚜️⚜️⚜️

31juillet.jpg

31 juillet 1914 : Naissance de l'acteur français Louis de Funès
⚜️⚜️⚜️
Le comédien était un catholique traditionnaliste fidèle à la messe tridentine et un royaliste légitimiste convaincu. Dans le film "Le Tatoué", il donne la réplique à Jean Gabin, qui lui-même joue le rôle d'un aristocrate légitimiste.
 
C'est captivant de revoir ce film en étant attentif aux petits détails du décor à travers les différentes scènes. A plusieurs reprises on peut y voir un portrait du comte de Chambord dans la maison de campagne du comte Enguerand (interprété par Jean Gabin) mais aussi à l'intérieur du château de Saint-Vincent le Paluel (lieu du tournage du film.)

letatoué (2).jpg

29/07/2022

29 juillet : Fête de Sainte Marthe

29juillet.jpg

29 juillet : Fête de Sainte Marthe
⚜️⚜️⚜️
Dans son Evangile, saint Jean rapporte que Notre Seigneur Jésus-Christ « aimait Marthe, et sa sœur Marie et Lazare » (Jn 11, 5) ; c’est pourquoi il descendait de préférence dans leur maison de Béthanie lorsqu’il se trouvait en Judée.
 
L'hospitalité est une vertu cardinale. Marthe, femme active et dévouée accueillant le Christ en est le modèle parfait, par distinction à sa sœur Marie plus contemplative.

28/07/2022

28 juillet 1794 : Mort de Jean Chouan

28juillet.jpg

28 juillet 1794 : Mort de Jean Chouan
⚜️⚜️
Jean Cottereau dit "Jean Chouan" est né le 30 octobre 1757 à Saint-Berthevin. Héros de la chouannerie, il joue un rôle actif dans la contre-révolution pour combattre les ennemis de Dieu et du roi. Sa tête est mise à prix. En octobre 1793, il rejoint l'armée des Vendéens à Laval et participe aux combats jusqu'à la sanglante défaite du Mans, le 12 décembre 1793.
 
En juillet 1794, il est reconnu dans une ferme ; poursuivi, il attire sur lui le feu des républicains. Tenant le rôle d'arrière garde pour permettre à sa belle-sœur enceinte de s'échapper, il reçoit une balle dans l'abdomen. Grièvement blessé, il réussit néanmoins à se réfugier dans des fourrés où il meurt le 28 juillet 1794 (♰).

27/07/2022

27 juillet 1214 : Bataille de Bouvines

27juillet (2).jpg

27 juillet 1214 : La bataille de Bouvines
⚜️⚔️⚜️
Cette bataille a eu lieu le 27 juillet 1214, elle est considérée comme l'un des événements les plus importants du Moyen Âge. Le roi de France Philippe Auguste II a triomphé face à une armée coalisée menée par le roi d'Angleterre, Jean sans Terre. Elle permis de solidifier l'unité Française et de sécuriser une grande partie du royaume des Lys, qui était encore à cette époque, sous domination anglaise.

26/07/2022

26 juillet : Fête de Ste Anne, Mère de la Très Sainte Vierge Marie et grand-mère de Notre Seigneur Jésus-Christ.

26juillet.jpg

26 juillet : Fête de Ste Anne, Mère de la Très Sainte Vierge Marie et grand-mère de Notre Seigneur Jésus-Christ.
⚜️⚜️⚜️
Sainte Anne est le plus souvent représentée apprenant à lire à Marie dans le livre de la bible. C’est en Bretagne que son culte est le plus développé depuis la découverte d’une statue miraculeuse et les apparitions de sainte Anne à Yvon Nicolazic, près d’Auray dans le Morbihan. Une basilique (voir la Basilique en arrière plan de l'image) fut construite et devint le premier lieu de pèlerinage breton.
En 1844, le règne de l'usurpateur Louis Philippe d'Orléans touche à sa fin. Une partie des éléments révolutionnaires qui se sont servis de lui en 1830 ont acquis la force suffisante pour se débarrasser de lui et réclamer ouvertement la république...
L'héritier de nos rois, le prince légitime est en exil à Göritz (Allemagne). Depuis le 2 juin 1844, c'est Mgr le duc de Bordeaux, appelé "comte de Chambord" qui a succédé à son oncle, Louis XIX, dont la grande ambition avait été de préparer son neveu à son futur métier de roi. Henri V, comte de Chambord n'a que 24 ans. Les légitimistes, durement éprouvés par les persécutions philippardes se sont donnés rendez-vous ce dimanche 29 septembre 1844, jour anniversaire du jeune roi, à Sainte-Anne d'Auray pour prier à son intention. Tout au long du XIXe siècle, Sainte-Anne d’Auray va connaître un essor religieux et devenir un important centre de rassemblement de contestation aux Orléans puis à la république. Un pèlerinage royaliste de la fidélité est né, et il continue à perdurer dans le temps. Il est organisé chaque année à la fin du mois de septembre par l'UCLF (Union des Cercles Légitimistes de France). Expression de la foi et de loyauté pour la Monarchie Catholique Traditionnelle, les légitimistes reviennent chaque année à Sainte Anne d'Auray demander à la mère de Marie et à saint Michel Archange de protéger la France et de guider son roi. 
 
⚜️⚜️⚜️

25/07/2022

25 juillet 1593 : Henri IV abjure le protestantisme à Saint-Denis

25juillet.jpg

25 juillet 1593 : Henri IV abjure le protestantisme à Saint-Denis
⚜️⚔️⚜️
Selon le principe de catholicité, implicite depuis Clovis, le Roi de France doit appartenir à la religion catholique. Depuis 751, le sacre réaffirme cette réalité solennellement. En outre le Roi fait le serment, depuis le XIIIe siècle, de combattre les hérésies.

Henri de Navarre, devenu Henri IV selon la loi de succession, mais resté protestant, n’arrive pas à se faire reconnaître des Français. Néanmoins au bout de longs combats et tumultes, c'est lui qui va permettre de débloquer la situation en abjurant le Protestantisme en 1593. Sacré à Chartres un an plus tard en 1594, il obtint enfin le pardon du Pape en 1595.  

« Paris vaut bien une messe ! » aurait dit Henri IV avant d’abjurer sa foi protestante ? Laissant supposer que sa conversion serait motivée par un cynique calcul politique ? C'est faux ! 
Si la citation est célèbre, elle ne demeure pas moins pour les historiens une parfaite invention. Elle provient d’un recueil satirique anonyme de 1622 : "Les Caquets de l’accouchée". C'est Voltaire qui par la suite s’est fait un loisir de reprendre et de colporter cette calomnie du « Paris vaut bien une messe », pour nuire au Royaume...

24/07/2022

Sainte Jeanne d’Arc, patronne de la Légitimité : « Que notre Sire soit protégé par vous ! »

3.jpg

« Que notre Sire soit protégé par vous ! » : C’est ce que sainte Jeanne d’Arc rappelle dans cette circulaire adressée aux habitants de plusieurs villes, dont la ville de Riom qui en a conservé l’exemplaire.

La mission première de Ste Jeanne d'Arc était de redonner confiance au dauphin : "Tu es le vrai héritier de France et fils de roi". Ensuite elle devait le faire sacrer lui et non la NATION, à Reims et, dans ce but, il lui fallait ouvrir la route en pays occupé par les adversaires anglais et bourguignons et donc délivrer d'abord la ville d'Orléans. La Sainte rappelait explicitement au roi ce qui était implicite depuis Clovis, à savoir que le vrai Roi de France est Notre-Seigneur Lui-même et que le roi d'ici-bas n'est que Son lieu-tenant.

Jeanne mandatée par le Ciel, est venue réaffirmer la reconnaissance divine des lois fondamentales du Royaume. Seul Charles était désigné par ces lois, certes il a eu ses faiblesses, il n'a pas été le plus grand de nos souverains, mais il était l'ainé des Capétiens. Certains Français avaient fait un choix contraire, ils avaient décidé de servir un autre prince. D'autres encore ne voulaient pas choisir, ils attendaient.. Mais que pouvaient-ils donc tous contre la légitimité portée et rappelée par Jeanne, que pouvaient-ils faire contre les lois fondamentales sacralisées par le Ciel ?

A l'exemple de Jeanne, nous ne choisissons pas notre roi, nous allons vers celui qui est désigné par les lois fondamentales du Royaume. Hésiter, en choisir un autre, "faire un bout de chemin avec la république dans les partis dans l'espoir de baptiser la démocratie" ? Autant de trahisons, autant de secours apportés à la Révolution. Tergiverser, agir en dehors du cadre monarchique, c'est abandonner le prince aux mains de ses adversaires, nos pires ennemis. Alors en ce dimanche prions pour Louis XX, (Si je parviens à gagner un roi, j'aurai plus fait pour la cause de Dieu, que si j'avais prêché des centaines et des milliers de missions. Ce qu'un souverain, touché par la grâce de Dieu, peut faire, dans l'intérêt de l'Eglise et des âmes, mille missions ne le feront jamais". Saint Alphonse de Liguori), combattons pour lui, ou plus exactement, aidons-le à accomplir toujours mieux la mission dont il est investi par sa naissance.

Le meilleur hommage que l'on puisse rendre à Ste Jeanne d'Arc, n'est-il pas de suivre le magnifique exemple qu'elle nous a donné ? Sa mission nous pousse à travailler à la restauration de l'autorité royale et à soutenir notre prince. La monarchie est le seul régime qui convient à la France et répond à sa vocation.

Les légitimistes partout où ils sont, dans la mesure de leurs moyens, et quelle que soit l’adversité, organisent le combat et travaillent au quotidien pour le roi.

Défendre « le bien et l’honneur du Roi » doit être notre principale préoccupation politique, et ceci, quelles que soient les dispositions de celui-ci. Contrairement à Charles VII, Monseigneur Louis XX s’est montré vaillant en maintes circonstances pour affirmer sa foi, le droit divin et défendre la famille naturelle. Cependant, il n’est qu’un homme, sujet aux mêmes doutes, en proie aux mêmes déceptions, en butte aux mêmes hésitations que chacun d’entre nous. Même si, comme sainte Jeanne d’Arc, on ne dispose pas toujours de son soutien immédiat (Charles VII n'a pas porté secours à Jeanne lorsqu'elle était captive), sur les traces de la Pucelle et avec l’aide de la Providence, il nous revient de travailler avec détermination pour l’amener à Reims et le faire sacrer.
Telle est notre vocation : remettre sur les rails cette institution Monarchique Catholique et traditionnelle qui permettra au Roi de rendre paisiblement la justice et de gouverner comme au temps de Saint Louis. Par là, nous ferons la volonté de Dieu. Sainte Jeanne d'Arc nous rappelle d'une manière remarquable, que se battre pour la France c’est d'abord se battre pour le Roi, et plus que pour sa personne, pour cette institution royale garante du bien commun.

 

Vive Dieu, vive le Roi, et vive la France de Ste Jeanne d'Arc !

la légitimité

23/07/2022

23 juillet 1242 Victoire de Saint Louis à Saintes

23juillet.jpg

23 juillet 1242 : à Saintes, près d'Angoulême, l'armée du roi de France Louis IX l'emporte sur une coalition de féodaux alliée au roi d'Angleterre.
⚜️⚔️⚜️
Artisan du règne de DIEU, Saint Louis est le modèle parfait du Chevalier Chrétien. Toute sa vie il s'instruira par la lecture des Evangiles et du Psautier, dont il tirera les grands principes qui feront de son règne, un gouvernement d'une grande dévotion. Toute sa vie il a œuvré pour rendre la justice, pour la paix du Royaume de France ; mais mènera aussi une guerre totale à l'hérésie et à l'impiété pour étendre l'alliance du Trône et de la Croix. ♰⚔️

22/07/2022

22 juillet : fête de Sainte Marie-Madeleine

22juillet.jpg

22 juillet : fête de Sainte Marie-Madeleine (Marie de Magdala), disciple du Christ. Elle assista à la mort de Jésus en Croix, elle participa ensuite à sa mise au tombeau. Deux jours plus tard c'est elle qui découvrit la première que le tombeau était vide et que le Christ était ressuscité.
⚜️⚜️⚜️

21/07/2022

21 juillet 1944 : exécution par les Nazis de l'officier de la Wehrmacht Claus Graf von Stauffenberg. (†)

21juillet.jpg

 
21 juillet 1944 : exécution par les Nazis de l'officier de la Wehrmacht Claus Graf von Stauffenberg. (†)
⚜️⚜️⚜️
 
Le Graf von Stauffenberg est un profil particulièrement intéressant. (Graf : se traduit par "comte" [titre de noblesse] ; "Von" correspond en français à notre "de" - nom à particule / Graf von = le comte de). Catholique pratiquant d'origine aristocratique, né en 1907 au château de Jettingen en Bavière, il a vécu sa jeunesse principalement sous la république de Weimar... (Nouveau régime politique et conséquence directe de la chute de la Monarchie Allemande à la fin de la première guerre mondiale : appauvrissement du pays, perte d'un septième de sa superficie, création du couloir de Dantzig, mesures et sanctions imposées par les alliés complètement démesurées etc...)
 
Les républiques sont souvent sources des pires dictatures des temps modernes ; en atteste l'histoire avec par exemple la première "république française" qui débouchera sur le règne de la Terreur de Robespierre. ☠️ La république allemande de Weimar ne fera pas exception, ce régime instable donnera naissance à la montée progressive et rapide de l'idéologie national-socialiste. ☠️ Max Weber (sociologue Allemand né à Erfurt en 1864) a contribué notamment à la rédaction de la Constitution de la république de Weimar en 1919. Tout comme Machiavel, il rompt avec la définition traditionnelle de la politique pour la réduire, lui aussi, à une compétition pour le pouvoir.
 
Le sociologue distingue principalement deux types d’autorités :
 
• L’autorité qui vient de la tradition : C’est la conception classique de l’autorité à laquelle Weber nie toute transcendance, et rejette tout caractère rationnel.
• L’ « autorité » qui vient du charisme : c’est l’« autorité » de l’homme politique qui réussit à se faire élire ; c’est l ‘« autorité » du tribun, du séducteur, ou de l’autocrate qui accède au pouvoir par sa puissance, sa ruse, son talent. C’est celle de "l’homme providentiel", du prétendu libérateur qui incarne tous les fantasmes, mais en aucun cas, ce n’est celle de l’homme désigné par la tradition.
 
En ce sens on voit bien qu'en rédigeant la Constitution de la république de Weimar en 1919, Weber a contribué à mettre Hitler sur les rails du pouvoir...
 
Cependant revenons à Stauffenberg. Ce catholique patriote (le chrétien est patriote, il cultive l'amour du pays de sa naissance et c'est pour lui un devoir de défendre sa patrie) se laissera séduire par le führer et la montée en puissance de cet "homme providentiel" dans les années 30. Le scénario est bien souvent le même à travers la tentation du "moindre mal", celui-ci plonge depuis 1789 les catholiques de l'Europe entière dans les idéologies politiques mortifères :
 
- "Puisqu'il n'est pas envisageable d'établir une Monarchie Catholique de Droit divin en Allemagne dans l'immédiat, je vais soutenir le parti conservateur qui me semble être le meilleur pour défendre les intérêts de mon pays." C'est probablement ce qu'à du se dire le jeune Stauffenberg dans le courant des années 30.
 
Il part d'un constat juste (l'état lamentable de sa patrie) et s'oriente dans une solution fausse (l'idéologie N.S). Mais voilà le processus engagé, la situation va vite s'aggraver et s'enfoncer dans une réalité qui ne correspondait pas aux valeurs chrétiennes et aux attendes du Graf Claus von Stauffenberg. Il lui faudra du temps pour le comprendre et faire l'expérience de sa propre vie. Il ira jusqu'à son sacrifice, pour entreprendre avec d'autres l'opération Walkyrie (l'attentat contre Hitler), et tenter de limiter les dégâts provoqués par l'idéologie NS. Malheureusement ce coup d'état militaire sera avorté, Hitler survivra à cette tentative de putsch, et les responsables du complot seront fusillés, d'autres comme le maréchal von Wiltzleben seront pendus à des crochets de boucher..
 
A travers son histoire, son expérience et son exemple, Stauffenberg nous transmet des informations pour notre époque, et surtout des erreurs à ne pas reproduire.
La première chose est qu'il faut rejeter toutes les idéologies issues de la révolution française :
 
1) Le libéralisme : cette pseudo liberté illimitée qui serait un facteur de progrès.
Non ! Car être libre s'est user de sa liberté pour faire uniquement le bien, penser agir "librement" en se détournant de ce principe c'est être esclave du mal. Tout dépend l'usage et le sens de nos actions. Par conséquent la liberté n'est pas un absolu et elle se doit d'être soumise à une morale qui lui est supérieure, à une transcendance en pleine harmonie avec la loi naturelle.
 
2) Le socialisme : escroquerie intellectuelle qui a pour objectif d'évacuer la charité chrétienne, alors qu'elle existait bien avant lui.
 
3) Le nationalisme : ne pas oublier que c'est sous les cris de "Vive la NATION !" (libre, indépendante, souveraine, dégagée de la pseudo tyrannie royale) que la tête de S.M.T.C le Roi Louis XVI est tombée. La nation déifiée trouve ses racines dans le rejet du roi et donne naissance au nationalisme. Ce sont les royalistes qui ont fait la France réelle et traditionnelle, pas "les nationalistes". Nos ancêtres conduits par nos rois, n'ont pas eu besoin de faire appel à l'illusion "nationaliste" pour développer avec foi et patience "le plus beau des Royaumes sur terre après celui du Ciel", selon les dires de Ste Jeanne d'Arc.
 
Ces trois idéologies "modernes" sont un peu comme les trois couleurs primaires : le rouge, le jaune et le bleu. Si on mélange du bleu avec du rouge, on obtient du violet. De la même manière si on mélange du nationalisme avec du socialisme, on obtient du "national-socialisme". Extrême droite et extrême gauche trouvent leur source commune dans la "Révolution", et contribuent à travers leurs actions à la prolonger sous des facettes toujours différentes.
 
La deuxième chose, (c'est la solution pour éviter ces pièges) consiste à s'accrocher à la vraie tradition Catholique et Royale, c'est à dire à la légitimité et n'accorder aucune confiance aux "partis politiques" tous révolutionnaires. Les lois fondamentales du Royaume (Voir ICI ) nous permettent clairement de renouer avec le fil brisé du temps. Elles nous permettent de désigner sans bavardages démo(n)cratiques l'héritier légitime de nos rois, autour duquel la vraie France réelle, catholique et royale se reconstitue. Loin des artifices de la Révolution avec ses "hommes providentiels" (les Bonaparte, Hitler où autres monstres révolutionnaires hideux qui à l'instar du joueur de flûte de Hamelin perdent la jeunesse) ; tout comme en outre les "rois usurpateurs" Orléanistes ; ou bien encore les théories des "rois providentiels" que l'on nous ressort régulièrement et qui ne sortent justement de nulle part. Voir à ce sujet la flopée invraisemblable de "faux dauphins" qui ont pullulé tout au long du 19ème siècle comme Naundorff le plus connu de tous, ou bien encore plus récemment  au 20ème siècle l'affaire Pierre Plantard ; nombreuses perspectives imprudentes qui ont complètement ruiné l'action royaliste de nos prédécesseurs. Prudence avec toutes ses tromperies, qui ont pour effet de séduire et emmener les catholiques dans des combats qui ne sont pas les leurs.
 
Vive Dieu, vive S.A.R Monseigneur Louis XX !
Et vive la France Traditionnelle de Ste Jeanne d'Arc !
 
⚜️⚔️⚜️

20/07/2022

20 juillet 1793 mort d'Antoine Bruny D'Entrecasteaux. (†)

20juillet.jpg

20 juillet 1793 mort d'Antoine Bruny D'Entrecasteaux. (†)
⚜️⚔️ ⚜️
 
Il est connu pour avoir été chargé par Louis XVI de partir en mer en 1791 à la recherche de Lapérouse, dont on est sans nouvelle depuis trois ans...
 
Avec les frégates "La Recherche" et "L'Espérance", il explore une vaste région de l'océan Indien et du Pacifique sud, autour de l'Australie et de la Tasmanie en passant par la Nouvelle-Calédonie, les îles Tonga et la Nouvelle Guinée ; mais il ne trouve nulle part trace de Lapérouse, bien qu'en 1793 il soit passé à quelques milles seulement de l'île Vanikoro, lieu du désastre de l'expédition. (Voir ce documentaire intéressant : ICI .)
 
Le 20 juillet 1793, le Chevalier D'Entrecasteaux succombe au scorbut qui le rongeait (†).
__________
* Le scorbut est une maladie historiquement associée aux grandes expéditions maritimes des siècles passés. C'est une forme grave de carence en vitamine C, qui se traduit par les symptômes suivants : déchaussement des dents, purulence des gencives, puis des hémorragies de plus en plus graves qui engendrent le décès du patient.

19/07/2022

19 juillet : fête de St Vincent de Paul

19juillet.jpg

19 juillet : fête de St Vincent de Paul
⚜️⚔️⚜️
 
Ce Saint a profondément marqué de son empreinte la France Catholique et Royale du XVIIe siècle. Sa vie entière est donnée au service de la charité et au salut des âmes.

17/07/2022

17 juillet 1429 - Sacre de Charles VII

La monarchie est un bien commun personnifié par le Roi (et non le bien propre du Roi - attention à la nuance !), aussi relève-t-il du devoir de chaque Français de participer de toutes ses forces à la restauration de ce régime naturel et juste, pour le salut de notre Pays.
 
Le bien et l’honneur du roi sont intimement liés à ceux de la France réelle Catholique et Traditionnelle, et les Français au temps de Ste Jeanne d'Arc en étaient conscients. C’est tout le sens du combat de la Sainte, qui, mandatée par le Ciel est venue réaffirmer la Légitimité.
 
⚜️⚔️⚜️
 
Source : site de Vive le Roy, bibliothèque de l'Union des Cercles Légitimistes de France /  Leçons politiques tirées de la lettre de Jeanne d’Arc aux habitants de Riom
 

17juillet (2).jpg

16/07/2022

16 juillet : Sainte et fervente fête de Notre-Dame du Mont Carmel !

16juillet.jpg

25/06/2022

Réunion royaliste jeudi 30 juin à Châtenois (88)

index1.jpg

22/06/2022

Réunion royaliste samedi 25 juin Ars/Moselle

index.png

11/06/2022

Journée de cohésion - samedi 18 juin Vaucouleurs

index.jpg

28/05/2022

Lun. 30 mai - 19h : conférence "Groupes réducteurs et noyaux dirigeants" - Golbey (Vosges)

276138565_3224571907819606_947851120444501293_n.jpg

21/05/2022

Sam. 28 mai 10h - Ars-sur-Moselle : réunion-conférence : la vérité sur les conquistadors

dex.jpg

covoiturage possible depuis Metz, Nancy ou Thionville.

12/05/2022

Réunion du Cercle Robert de Baudricourt - sam 21 mai 15h

2.jpg

23/04/2022

Sam. 30 avril 10h : réunion-conférence "l'Unité" - Ars-sur-Moselle - cercle légitimiste Robert de Baudricourt

Sam. 30 avril à 10h se tiendra une réunion-conférence sur le thème de "l'Unité" à Ars-sur-Moselle, organisée par le Cercle légitimiste Robert de Baudricourt.

278570497_5117111195035639_5547186573967721282_n.jpg

A suivre le même jour l'après midi :

Sam. 30 avril, 14h, à Knutange, se tiendra une conférence "Les messages du Seigneur et de la Sainte Vierge : le grand Avertissement de Dieu à l'humanité"

ind45ex.png

20/04/2022

Réunion Royaliste / sam- 23 avril - 15 h (Nancy)

Réunion23avril.jpg

18/04/2022

Monseigneur Louis XX, message à l'occasion des fêtes de Pâques 2022

LouisXXpâques.jpg

"Je vous adresse mes vœux de joyeuse fête de Pâques.

Qu’ils soient pour tous les Français l’occasion d’espérer et d’aimer et pour chaque chrétien, l’Esperance retrouvée dans le Christ qui a sauvé le monde.

Gardons dans nos prières les chrétiens persécutés du monde entier."

Louis XX, 17 avril 2022

 
 

10/03/2022

Conférence "Charles Maurras, nationaliste ou royaliste ?" - vend. 18 mars - Knutange

Vendredi 18 mars aura lieu une conférence à Knutange sur le thème :
 
Charles Maurras, nationaliste ou royaliste ?
 
19h30 : messe tridentine
20h30 : conférence
 
covoiturage possible depuis Metz, Nancy et Pont à Mousson.

ind.png

15/02/2022

“Je crois plus en la Providence qu’en l’homme providentiel” - Prince Louis de Bourbon, Duc d’Anjou

INTERVIEW - Alors que les élections présidentielles approchent et que le climat politique est de plus en plus effervescent, le Prince Louis de Bourbon a accepté de répondre à nos questions et de nous livrer la vision politique qu’il défend. Héritier de la monarchie capétienne, le Prince incarne un projet authentique et résolument transcendant ; il offre un regard neuf sur la res publica.

louis.JPG

LA FUGUE : Quel héritage doit assumer le chef de la Maison de France au XXIe siècle ?

L. DE BOURBON : Celui des quinze siècles de l’histoire de France : c'est-à-dire de sa continuité comme nation souveraine dont l’essentiel de la destinée, près de treize siècles, a été réalisé sous le règne des différentes dynasties qui ont progressivement constitué le pays et mené à son apogée.

Incarnez-vous, au-delà de l’héritage culturel et historique, un véritable modèle politique? Vous qualifieriez-vous “d'homme politique” ? 

Comme héritier de La royauté française, nul ne doute que j’incarne un modèle politique. C’est pour cela que jusqu’aux années 1950, la république imposait l’exil aux chefs de Maison. Il y avait un rejet idéologique de ce modèle.

Ainsi en assumant, comme mes prédécesseurs, cette place de successeur légitime je suis un « homme politique »… Mais encore faut-il s’entendre sur le terme homme politique. En royauté l’homme politique est celui qui est au service de son pays, qui l’incarne dans la durée.  Le roi, parce qu’il était sacré, n’exerçait pas seulement une fonction de gestion des hommes et des choses, mais d’abord un service dû à ceux qu’il dirigeait. Cet aspect religieux était très important puisqu’il garantissait les dérives notamment celles menant à la tyrannie qui est l’exercice du pouvoir pour les seules fins de celui qui l’exerce. 

Qu’est-ce qui vous distingue des autres hommes politiques ?

Ma liberté. Je ne dépends de personne ni d’aucun groupe. C’est l’hérédité qui m’a désigné c’est-à-dire quelque chose qui échappe totalement au commerce des hommes et aux combinaisons politiciennes. C’est la Providence qui fait qu’on est roi ou chef de Maison. Cela donne une légitimité qu’aucun autre pouvoir ne peut avoir. C’est cela la souveraineté.

Quelles sont vos différentes responsabilités à l’heure actuelle et vos engagements dans la société ?

J’ai des responsabilités familiales, celles d’un père de famille qui avec son épouse, est soucieux d’élever ses quatre enfants en leur transmettant des valeurs afin que, devenus adultes, ils puissent eux même continuer la longue chaîne de la vie qu’incarne toute famille. Complément de ces responsabilités familiales, j’en ai d’autres qui sont professionnelles. Il me semble essentiel en effet que tout chef de famille puisse subvenir aux besoins des siens. Dans le prolongement de ces responsabilités, j’essaye d’avoir aussi des activités sociales notamment vis-à-vis des plus pauvres et j’encourage mes enfants à avoir cette attention aux autres.

Enfin j’assume mes engagements dynastiques en participant comme successeur légitime des rois de France à de nombreuses cérémonies de tous ordres auxquelles je suis convié notamment par les différentes autorités religieuses, politiques, culturelles, économiques. Ce rôle de témoin me parait essentiel car c’est ainsi que la tradition monarchique peut s’inscrire dans la durée et rester un espoir pour demain.

Existe-t-il une figure dans l’Histoire de France qui vous a particulièrement aidé à incarner l’idéal monarchique ?

La question n’a pas grand sens car les « figures » ne sont pas les mêmes selon les circonstances. En treize siècles de royauté comment ne pas voir de multiples figures depuis Clovis qui a baptisé la dynastie et la France jusqu’à Louis XVI, le roi-martyr, en passant par Jeanne d’Arc, la patronne de la légitimité ?

Mais ceci rappelé, la figure de deux souverains demeure pour moi comme celle de deux témoins essentiels, Saint Louis et Henri IV. Le premier est le modèle par excellence des rois puisqu’il a su totalement mêler ses devoirs vis-à-vis de Dieu et vis-à-vis des hommes. Pas simple pour un « homme politique » de faire du décalogue son « programme » sans tomber dans les excès d’une théocratie… Le second, dans de toutes autres circonstances, est celui qui par son charisme a restauré l’harmonie et la paix dans le royaume ravagé par 30 ans de guerres civiles. Ce sont deux figures complémentaires… mais il y en a bien d’autres.

Quelle définition donneriez-vous de l’homme providentiel ?

Celui qui arrive au bon moment… Mais je crois plus en la Providence qu’en l’homme providentiel.

La dimension providentielle peut-elle provenir d’un engouement populaire ou est-elle nécessairement fondée sur l’autorité divine ?

Comme le dit Saint-Paul, il n’y a pas de pouvoir qui ne vienne de Dieu.

Peut-on dire que les rois, en tant que personnes sacrées et tenant leur autorité de droit divin, sont, par essence, des “hommes providentiels” ?

Ne l’ont-ils pas tous été ?

Dernièrement vous écriviez, évoquant la proximité des élections présidentielles : “N’est-ce pas le moment de placer la barre plus haut ? Qu’est-ce qui sera le bon et le bien pour la France et les Français de demain ? sur le long terme. Voir juste et voir loin”. Voyez-vous en la monarchie le seul régime capable de proposer une telle solution ?

Montrez-m’en d’autres ? 

Mais que l’on s’entende bien, je parle plus volontiers de royauté « à la française » c’est-à-dire fortement ancrée sur son territoire (le pré-carré) et le service des hommes, mais couronnée par Dieu par le sacre, que de monarchie, régime d’un seul qui peut être exercé à des fins personnelles…

Quelles réponses la monarchie pourrait-elle apporter aux crises multiples qui fracturent notre société ? crise sociale, économique, politique, écologique, religieuse, etc.

Avant les réponses, au pluriel et selon les conjonctures du moment, il y aurait surtout un changement d’optique. Remettre la société à l’endroit en recréant une société finalisée. Les fractures de notre société viennent de causes profondes qui sont nées d’un abandon des fondamentaux qui garantissent la vie sociale au profit de fausses idéologies délétères. Ce qui fait du mal à la société c’est l’individualisme et le relativisme. Il n’y a plus ni bien, ni vrai, ni juste. La confusion règne partout et la notion de bien commun a cédé la place à la primauté donnée aux intérêts individuels ou communautaristes.

Selon vous, de quel mal souffre le plus la France de nos jours ? 

Que ses élites aient perdu le sens du réel et de leur devoir vis-à-vis de la collectivité.

Pour se relever, la France a-t-elle besoin d’un homme providentiel ?

Chaque Français peut contribuer à être l’homme providentiel dès lors qu’il assume ses devoirs d’état, vis-à-vis de sa famille et de son pays. Il y a une conversion de tous qui est nécessaire. Aide- toi et le Ciel t’aidera. N’inversons pas les rôles.

Le risque lié à l’attente de l’homme providentiel, n’est-il pas de tomber dans un attentisme stérile ?

Ni Saint Louis, ni Henri IV n’ont attendu l’homme providentiel. Ils ont mis leur énergie au service de leur royaume.

Que diriez-vous aux jeunes qui veulent s’engager pour le bien commun aujourd’hui ? 

N’ayez pas peur ! Allez-y.

Source : ICI

25/01/2022

Journée en mémoire de SAR le Roy Louis XVI

commémoration,louis xvi,cercle robert de baudricourt

4.jpgLes français fidèles de la monarchie traditionnelle ont participé ce samedi 22 janvier 2022, à la journée en mémoire de Louis XVI organisée par le Cercle Légitimiste Robert de Baudricourt. A 16h30 une conférence retraçant l’intégralité de la vie du roi martyr a été présentée à l’auditoire. Malheureuse proie des complots, de toutes les machinations et de la répugnante cruauté des activistes révolutionnaires, le roi Louis XVI reste le personnage clé de 1789. Date inoubliable, période charnière et énigmatique de notre histoire. L'assassinat du roi symbolise à lui seul la mise en sommeil de la société traditionnelle forgée sur le pacte de Reims.

6.jpgIl s’ensuivit la procession aux flambeaux, un cortège formé de jeunes et moins jeunes, toutes générations confondues, des français qui aiment l’histoire de notre pays et refusent la destruction de notre patrie menacée. La ferveur était perceptible ; la bannière du Cercle Robert de Baudricourt mêlée aux drapeaux fleurdelysés nous rappellent l’importance de cultiver nos traditions. Nul ne pouvait rester insensible à l’ambiance régnante associée aux temps de prières dans ce bel instant que fut la procession aux flambeaux. 

24.jpgPuis une messe dans le rite tridentin a été célébrée selon la tradition pour le roi Louis XVI et pour son successeur légitime le duc d’Anjou, de jure Sa Majesté très chrétienne Louis XX de France. Elle s’est achevée par la lecture du Testament du Roi. C'est avec un courage personnel, né d'une foi inébranlable dans la force infinie de la royauté française, que le roi se résigne, accepte le sacrifice et le martyre. L'exemplarité de l'attitude royale devant la mort apparaît comme un ultime message politique adressé aux Français. Sa foi religieuse devient le monument d'une beauté étincelante, un contre exemple magnifique opposé au déchaînement des passions et à la folie des hommes de son temps. Louis XVI laisse « de grandes leçons aux Français, à travers ce testament intemporel ». Il fut un modèle de foi, d'abnégation, de courage et de bonté paternelle.

40.jpgLa journée s’est terminée autour d’un repas dans un moment de partage et d’harmonie, agrémenté de chants royalistes et catholiques puisés dans le répertoire de notre France éternelle.

 

Vive le Roy !

 

Vidéo de la procession, et lecture du Testament : ICI


21/01/2022

Communiqué de S.A.R Mgr Louis de Bourbon, duc d'Anjou

En ce 21 janvier, je recommande à vos pensées et à vos prières le Roi Louis XVI et toute la Famille royale. Je remercie ceux qui font mémoire aujourd'hui de l'assassinat du père du peuple il y a 229 ans.
Je serai demain à la Basilique Saint Denis pour la messe à la mémoire de mon aïeul et, comme chaque année, dimanche à la Chapelle Expiatoire.
 
Louis de Bourbon, duc d'Anjou
Source : ICI
 

272237228_471470494346886_4154343457998753821_n.jpg

11/01/2022

Sam. 22 janvier : journée légitimiste à Knutange

Louis linfortune XVI 2022 03.jpg

CERCLE ROBERT DE BAUDRICOURT

PROGRAMME DE LA JOURNEE DU 22 JANVIER A KNUTANGE

Honneur au Roy Louis XVI

16h : accueil café

16h30 : conférence sur le Roy martyr

18h : procession aux flambeaux en l’honneur du Roy Louis XVI au son des acclamations carolingiennes et des litanies royales de 1622

18h25 : prière pour le Roy

18h30 : messe pour le repos de l’âme de Sa Majesté Très Chrétienne le Roy Louis XVI et afin d’implorer du Très-Haut une pluie de grâces sur Monseigneur Louis Alphonse de Bourbon duc d’Anjou de jure Sa Majesté le Roy Louis XX de France.

19h30 : discours, apéritif, repas tiré du sac, galette, chants catholiques et royalistes.

10/01/2022

Communiqué de Mgr Louis de Bourbon, duc d'anjou

J'ai appris avec tristesse et consternation la vandalisation de la basilique Saint Denis, au sein de laquelle mes ancêtres reposent.
Les statues de Saint Denis, Sainte Geneviève et Saint Antoine ont été brisées avec une barre de fer ainsi que de nombreuses vitrines contenant des objets sacrés.
 
Ce sont à la fois le Saint protecteur du Royaume de France, la Sainte Patronne de la ville de Paris et le Saint Patron des causes perdues qui sont profanés. C'est ainsi la France en tant que fille aînée de l'Eglise et toute son histoire qui sont abîmées et blessées. Il est dramatique que de tels saccages détruisent notre patrimoine, parfois irrémédiablement.
 
Ce qui arrive aujourd'hui à St Denis se produit presque toutes les semaines dans les églises en France. Cela est inacceptable et il faut que ces lieux de foi soient mieux protégés.
 
Louis de Bourbon, duc d'Anjou
10 janvier 2022
 
Source : ICI
basiliquesaintdenis-isabelleboitetphotononstop.jpg

01/01/2022

Vœux 2022 du Prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou

En ce premier jour de l'année, faisons le vœu d’une France qui retrouve l’esprit de la volonté collective. La volonté qui fait gagner, et ouvre des voies nouvelles.

Pour ce faire la France doit reprendre en mains ses destinées et retrouver l'amour de son histoire, de ses traditions et de ses grands hommes.

Louis de Bourbon, duc d'Anjou

voeux_n.jpg

Source : ICI