f1g2a3s4b5

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2017

Journée-conférences Stofflet : sam. 10 juin 2017 à Bathelémont

stofflet, jean-nicolas, royalisme, légitimistes, cercle, robert de baudricourt

SAM. 10 JUIN 2017 à Bathelémont

Journée-conférences

de l'Union des Cercles légitimistes de France
 avec la troupe des Cœurs de Chouans

Jean-Nicolas Stofflet

Un Lorrain à la tête de l'Armée catholique et royale

Programme :

10h : Accueil
10h15 : Chapelet pour la France
11h : Les guerres de Vendée par M. Jean-Louis Caffarel
12h30 : Déjeuner / Chants
15h : Jean-Nicolas Stofflet par M. Dominique Lambert de La Douasnerie
17h : Clôture

Renseignements / inscription :

robertdebaudricourt@gmail.com

Tél. : 03 83 81 00 29 - 06 46 77 66 85

Téléchargez le bulletin d'inscription

Covoiturage possible depuis Metz ou Nancy

Rappel du parcours héroïque de ce soldat des droits de Dieu 

Stofflet (Jean-Nicolas), né à Bathelémont en 1753, était fils d'un meunier. Après avoir servi pendant seize ans comme simple soldat, il devint garde-chasse du comte de Colbert-Maulevrier. Il prit part en 1793 au soulèvement de la Vendée, se distingua dans toutes les occasions, s'attacha à d'Elbée, et devint major général de l'armée vendéenne. Il remplaça La Rochejaquelein dans le commandement en chef en 1794. A la suite de différends avec Charette, il traita avec la Convention en 1795. Il recommença la guerre la même année, sur l'invitation du comte d'Artois (le futur Charles X), avec le grade de maréchal de camp, qui lui avait été conféré ; mais il ne put réunir qu'un petit nombre de soldats, et tomba dans les mains des républicains, qui le conduisirent à Angers, où il fut fusillé en 1796. Il fut un des meilleurs chefs de la Vendée militaire, de l'Armée Catholique et Royale.

Écrire un commentaire